Autres titres de Alex Anders

Les grandes belles femmes


Soumission (Coffret Rondeurs) & Poche et Broché
Il Me Fait
Fesser ses courbes; Livre 2; Livre 3; Livre 4; Livre 1-4 & Poche et Broché
Dominer ses Courbes

BDSM


Satisfaire le milliardaire
Prisonnières de leurs Pouvoirs : Une Anthologie & Poche et Broché
Comme le Désire la Rock Star; Livre 3; Comme le Désire le Mauvais Garçon
Faite pour le Sheikh & Poche et Broché; Livre 2 & Poche et Broché
Engrossée par l’héritier du Sheikh; Livre 2; Livre 3
Elevée pour l’Héritier du Prince
Élevée pour l’héritier du milliardaire
Élevée pour l’Héritier du Dictateur
Livre 2 & Poche et Broché; Livre 3 & Poche et Broché; Dominée par deux maîtres & Poche et Broché
Comme il le désire
Ce que veut le Milliardaire (Coffret) & Poche et Broché
Au service du Milliardaire
A Leur gré: Dominée par le milliardaire et le Mauvais Garçon; Livre 2
A Bout de Souffle Pour Lui

Erotique Romance


Proposition indécente du milliardaire

Famille


Le grand garçon à sa maman; Livre 2
La dangereuse mauvaise fille; Livre 4
*****
Alex Anders

RateABull Books
*****
Publié par
RateABull Publishing
*****

Obtenez 4 livres de français gratuits lorsque vous vous inscrivez pour la liste de diffusion de l'auteur: AlexAndersBooks.com

Site Officiel: www.AlexAndersBooks.com

Podcast: www.SoundsEroticPodcast.com

Visitez l'auteur sur Facebook à l'adresse: Facebook.com/AlexAndersBooks

*****

Sommaire

*****


 
*****

Obtenez 4 livres de français gratuits lorsque vous vous inscrivez pour la liste de diffusion de l'auteur: AlexAndersBooks.com

*****
Avant-première:
Profitez de cet aperçu de ‘Fesser ses courbes 4’:


Fesser ses courbes 4
(Les grandes belles femmes)
Par
Alex Anders



Theresa McGovern, une beauté bien en chair, est également l’employée la plus efficace dans l’entreprise du CAC 40 où elle travaille, mais personne ne la remarque à part quelqu’un ; heureusement pour elle, il s’agit du consultant milliardaire qui a été embauché pour trouver le prochain PDG. Appelée à son bureau, elle passe un pacte avec lui – faire tout ce qu’il dit et il la transformera de simple assistante marketing en dirigeante de l’entreprise. Quelle est la contrepartie ? Ses méthodes. Elles impliquent sa croupe nue et sa main dirigée vers le sud.

*****

Fesser ses courbes 4

« Melle McGovern », dit M. Cortez  d’un ton neutre. « J’attendais plus de vous. »

 

Elle cligna des yeux et se retrouva bouche bée, incapable de parler même si elle trouvait les mots à dire.

 

« Fermez la porte », dit le consultant tout en se levant.

 

Il n’était pas habillé pour faire du sport dehors. Bien que sa veste de costume soit étendue sur le dossier de son siège, et que sa cravate soit légèrement desserrée à l’encolure, il était encore habillé pour le bureau.

 

« Oui, Monsieur », dit Theresa, poussant la porte derrière elle.

 

« Vous n’avez même pas parlé », gronda M. Cortez, défaisant ses boutons de manchette et les posant sur la table. « Vous êtes restée en retrait et n’avez pas dit un mot. Pourquoi êtes-vous là si vous ne participez pas ? »

 

« J’étais trop nerveuse », expliqua-t-elle tout en sachant que c’était une excuse ridicule. Elle le regarda remonter lentement ses manches de chemise. « Personne ne m’aurait écoutée de toute façon. »

 

« C’est ce que vous pensez ? » Il posa ses mains sur ses hanches un moment et hocha la tête. « Vous avez tort, Melle McGovern. Vous devez participez, vous devez vous faire entendre. » Il tourna son siège pour lui faire face et s’assit. « Maintenant, il est l’heure de votre punition. »

 

« Je comprends », dit Theresa. « Quelle est-elle ? »

 

Il agita la main. « Venez ici et mettez-vous à genoux. »

 

Décontenancée, Theresa hésita. « Quoi ? »

 

« Venez ici et mettez-vous à genoux. », répéta le consultant plus fermement. « Vous allez vous allonger sur mes cuisses. Maintenant ! »

En savoir plus présent

Avant-première:
Profitez de cet aperçu de ‘Faite pour le Sheikh’:


Faite pour le Sheikh
(BDSM)
Par
Alex Anders



Carla Westmoreland était la meilleure pour trouver aux autres leur âme sœur. Mais lorsqu’elle reçoit une demande de trouver la personne parfaite pour un mystérieux sheikh, elle est surprise. Voulant en savoir plus sur ce que devrait faire cette personne pour le puissant prince, Carla pénètre dans une aventure sexuelle pleine de richesse et luxure, dépassant ses rêves les plus fous. La question est de savoir si Carla trouvera sa propre âme sœur ou finira consumée par les passions libidineuses du sheikh mâle alpha. 

*****

Faite pour le Sheikh

« La compagne que nous recherchons doit être parfaite. Elle sera embauchée pour six mois, et doit être prête à signer un contrat. »

 

Carla se racla doucement la gorge. « Six mois… Je ne suis pas certaine que vous ayez saisi la nature de mes services, M., euh… » Elle ne finit pas sa phrase, réalisant qu’il ne lui avait jamais donné son nom.

 

« Sands », répondit-il. « Nous sommes bien au courant de ce que vous offrez, Mlle Westmoreland. Mais il s’agit d’une demande spéciale. » Carla remarqua un léger agacement dans son ton, comme si elle était grondée pour ne pas avoir prêté attention.

 

« Oui, vous l’avez déjà dit », répondit-elle, prête à accepter une critique mais pas à se laisser intimider pour qu’elle fasse quelque chose qui ne lui paraissait pas bien. « Mais, M. Sands, je ne peux pas me permettre de demander aux femmes qui me font confiance pour leur trouver une relation de long-terme de s’engager dans une romance de seulement six mois. »

 

« Ce n’est pas une romance », la corrigea M. Sands.

 

« Je vois », dit Carla, qui sentit un frisson la parcourir. « Mystérieux et intéressant », pensa-t-elle.

 

« Vous devriez savoir que je ne pourrai pas vous être utile si je ne rencontre pas votre employeur en personne. »

 

« C’est hors de question », répliqua M. Sands. « Comme je vous l’ai expliqué… »

 

La sonnerie retentissante du téléphone posé devant lui le coupa net. De manière surprenante, elle se rendit compte que, bien qu’il essayait de le cacher, ses yeux grands ouverts exprimaient la peur. Après un instant, il porta le combiné à son oreille. Il ne parla pas tout de suite, et Carla put entendre une voix masculine sans comprendre ce qu’elle disait.

 

M. Sands écouta intensément. « Bien sûr », dit-il avant de reposer lentement le téléphone. Tendant à Carla une carte, « Il vous attend pour dix heures. Soyez à l’heure. »

           

« Je le serai », lui assura-t-elle. Elle ne savait pas dans quoi elle s’aventurait, mais son corps frissonna d’excitation.

En savoir plus présent
*****
*****